Je pagaie. Soyez patient ...

Laurence Hérissard

    « Je vais sur l’eau pour aller voir ailleurs… C’est un privilège de pouvoir approcher la nature d’aussi près et de vivre au rythme de la nature…  Revenir à l’essentiel sans tout le dérisoire. Observer sans déranger sans s’imposer. La mer et les expéditions, ça prolonge les rêves… »  

Photo: Frédéric Ardouin

Elles sont peu nombreuses, de part le monde, les filles qui pratiquent le kayak en expéditions « engagées ». Laurence Hérissard en fait partie. Il y a un peu plus de 10 ans, Laurence découvre le kayak à Binic, grâce à l’association BKM, et très vite, s’achète un Kitiwec (Plasmor), kayak qu’elle utilise toujours depuis.      

Elle se passionne pour l’engin et pagaie tous les jours, avant ou après le travail. Laurence ensuite enchaîne les randonnées lointaines: l’Ecosse, le Groenland par 2 fois, le Québec, l’Alaska et surtout les îles Aléoutiennes en 2003, qui fit d’elle la première femme a naviguer autour d’Unalaska (c’est à dire Mer de Béring et Pacifique Nord dans la foulée).

  Pagayant régulièrement en Bretagne, la Binicaise aimerait dans un proche avenir retourner en Alaska, ou pagayer en Island, par exemple…

Laurence Hérissard

Photo: Jean-Jacques Lemoine

Récit J'aime 1

Share it on your social network:

Or you can just copy and share this url