Manche-Ouest.org

le site du kayak de mer à Trégastel

Vous êtes ici : Accueil Le Kayak de mer Coaching Les territoires
samedi, 13 février 2010 14:17

Les territoires Spécial

Les territoires

 Il y a quelques années, avec Guy Cloarec et Loïck Bourdon, nous avons déterminé, et repertorié les différentes  zones  maritimes dans lesquelles  évolue le kayakistes. Ces territoires, au nombre de 7, permettent en mer de se situer de manière précise dans tel ou tel autre secteur de navigation, d'en évaluer les difficultés ou les dangers, en fonction du vent ou des courants. 

Ces 7 territoires sont classés par ordre théorique croissant de difficultés et illustrés d'un animal représentatif de la zone. Bien sûr, cette description, n'est pas figée et n'est pas à prendre comme vérité absolue. Nous la ferons évoluer dans les semaines et les mois à venir. Cette description est un instrument de travail un canevas.

 

 

Territoire 1:   Le Fond de Baie

bernache

                                      L'oie bernache. 

 

   Le fond de baie est un territoire plat et calme, navigable à marée haute. Refuge de nombreux oiseaux, c'est un terrain souvent vaseux, dans lequel il ne faut pas se faire piéger à marée descendante. Attention aux installations aquacoles (bacs, piquets...) elles sont parfois fragiles et peuvent présenter des risques.                                                                                                      

 

 

Territoire 2:   L'estuaire

heron

                         Le héron  cendré

 

L'estuaire est soumis à des courants alternatifs. On y traverse différents milieux. Rochers, sable, avec un terrain de plus en plus vaseux en amont. Risques de mascaret ou de barre en sortie, lorsqu'il y a des bancs de sable. Aquaculture (voir territoire 1)

 

 

Territoire 3:  L'archipel

phoque

                                           Le phoque gris     

 

L'archipel est le territoire du courant omni-directionnel. On y trouve des veines d'eau, de la houle et une alternance de zones abritées et exposées.

 

 

 

Territoire 4:   la côte rocheuse découpée.

cormoran

                           Le cormoran huppé         

 

la côte rocheuse découpée est un espace sensible au vent et à la houle au passage des pointes. On y trouve souvent du sable au fond des anses. La difficulté de ce territoire augmente avec la pente de la côte et la force de la houle.

 

 

Territoire 5:    La côte sableuse.

gravelot

                  Le gravelot          

 

La côte sableuse est le territoire du surf, aux débarquements et embarquements délicats. Les vagues remodèlent sans arrêt le profil de la côte et par conséquent, les mouvements d'eau qui en dépendent: Rip (courant portant au large, en sens inverse du surf) 

Shore break (vagues cassant net à l'arrivée de plage)

Dérive littorale, due essentiellement au courant.

 

 

Territoire 6:     La falaise

guillemot

                       Le guillemot                                           

 

La falaise, ou côte rocheuse linéaire haute, est le territoire aux embarquements et débarquements difficiles. Ressac, houle, peuvent rendrent la navigation plus technique et les récupérations délicates. Bien vérifier les abris de replis possibles en cas de difficultés. Phénomènes de fetch.

 

 

 

Territoire 7:   Le large

foubassan

                             Le fou de bassan                               

 

Le large est le territoire le plus exposé. Houle, vent et courants y dominent. On est loin d'un abri. L'orientation y est parfois difficile. L'utilisation d'instruments de navigation indispensable.